2 étapes PRIMORDIALES pour préparer ton corps à un cours avec poussette

Remise en forme Tamara Bisson

Crédit photo : Tamara Bisson

 

Avec le beau temps qui arrive, tu veux sauter dans tes espadrilles et sortir bouger avec ton bambino, mais attention! Avant de commencer un cours avec bébé, tu dois absolument faire ces 2 étapes pour éviter de “traîner” une didi (diastase) et de te blesser lors des cours. Il faut que tu prépares ton corps pour qu’il puisse retrouver certaines fonctions (muscles inhibés pendant la grossesse) et aussi diminuer certaines tensions qui pourraient faire de tes entraînements un risque de blessures.


Alors avant de mettre ta crème solaire, voici les 2 étapes primordiales pour préparer ton corps à un cours avec poussette (il faut avant tout, bien sûr, avoir eu l’accord de ton médecin!) ;

Réadaptation des abdominaux, du plancher pelvien et autres stabilisateurs

Tu peux commencer l’entraînement après l’accouchement par des exercices du périnée. Ils vont aider à la cicatrisation (si tu as eu une déchirure) et aussi à réhabiliter ton plancher pelvien pour éviter d’avoir des fuites et prolapsus. Ils ne sont pas dangereux, ne peuvent pas te blesser et pour la plupart, ne seront pas douloureux (tout dépend de l’état de ton périnée après l’accouchement). Pour beaucoup de femmes, il y a une séparation des grands droits (ce qui est très fréquent). Il faut préalablement avoir éliminé les tensions sur tes abdominaux pour qu’ils puissent reprendre leur place.

 

Pour trouver 5 postures de yoga qui vont aider à éliminer ces tensions, c'est par ICI.

 

Ensuite, il s’agit de faire des exercices ciblant les muscles stabilisateurs du tronc (comme tes transverses) pour aider à refaire une base stable pour ton tronc afin d'éviter de te blesser. Aussi, ces exercices pourront optimiser la résorption de la séparation des grands droits. Il faut toujours recommencer par la base; tous les muscles qui stabilisent ton tronc et ton bassin ont été étirés. Tu dois donc réapprendre à ton corps à bouger!


Il faut donc toujours commencer la remise en forme après l’accouchement par un entraînement ciblant ces muscles (plancher pelvien, transverses, grands droits (isométriques) et fessiers) avant de faire quelques exercices ou entraînements que ce soit.

 

Évaluation avec une physiothérapeute en rééducation pelvienne et périnéale


Nous ne sommes pas en mesure de nous auto-évaluer et chez beaucoup de nouvelles mamans, la contraction ne sera pas faite de façon optimale (pousser au lieu de contracter, penser qu’on tient la contraction longtemps, mais relâcher au bout de quelques secondes, aider la contraction avec d’autres muscles) et/ou il va y avoir un prolapsus (descente d’organes). Il faut par conséquent que tu t’assures d’avoir initié une réadaptation spécifique au corps d’une nouvelle maman. Même si tu as attendu quelques semaines ou mois avant de débuter l’entraînement, ton corps a besoin d’exercices spécifiques pour retrouver un équilibre musculaire (diminuer les risques de blessures à court, moyen et long terme).

 

C’est exactement ce qu'Émilie Fecteau, kinésiologue et ostéopathe explique:

« Le corps est en train de se réajuster à l’accouchement, à tout ce qui s’est passé dans les derniers mois. Il n’est pas prêt à reprendre l’activité physique au même niveau d’avant la grossesse. Par contre, la nouvelle maman doit quand même faire des exercices. Ceux-ci doivent impliquer les muscles profonds : pensons au renforcement des muscles transverses de l’abdomen, les obliques, les fessiers et le plancher pelvien. Peu importe le type d’accouchement, par césarienne ou vaginal, les trois premiers mois servent à reconstruire la musculature profonde. On évite toute activité physique avec impact. » (Source : La Presse)

 


Pour te permettre de bien sélectionner tes cours d’activité physique avec poussette, voici 3 mouvements à éviter. Tu ne dois surtout pas les retrouver dans tes cours le temps que ton corps (plus spécifiquement, tes abdominaux) soit complètement guéri!

  • Planche abdominale ou push-up (même sur les genoux, si les fessiers ne sont pas reculés, les abdominaux sont engagés)
  • Tout redressement assis
  • Course ou sauts

 

Bonne poussette!


Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire