Anecdote d’une famille comme les autres

Geneviève Fortin Vie de maman

Crédit : Geneviève Fortin

 

Bien que je sois relativement en forme pour la montagne que je porte et réaffectée à des tâches administratives dans mon travail quotidien, je termine mes semaines complètement à plat.

 

Bien entendu, c’est toujours le jeudi que ma précieuse et charmante enfant décide de se réveiller la nuit. Un mal d’oreille cette nuit. Cajole, bisoute, advilise et me voilà couchée avec elle dans le grand lit double de futur Félisss. Je ne fais jamais ça, mais cette nuit, dans ma faiblesse, je n’ai même pas réalisé que je me rendormais. Ainsi, lorsque le cadran a sonné, fatiguée, mais heureuse de voir les frisettes de ma minette, je lui chante tout doucement « debout petit soleil, c’est l’heure du réveil, debout soleil vermeille, ma belle merveilleeeee. » Ce à quoi, ma 3 ans bientôt 13 me répond « maman laisse moi ranquille ze veux dormir bon. » ajoutant à l’insulte « ta bousse a pu eeeeee. »

 

Ne me laissant pas aller à l’humiliation d’une haleine matinale incommodante et connaissant ma boubou du matin, je lui promets une jolie robe (on est vendredi, je suis brûlée, j’me sens lousse!!) elle rabat la couverture sur sa tête en soupirant plus que bruyamment. D'la marde, je me lève et vaque à mes occupations! Le matin se passe avec une ado rebelle qui boude et, en maman aimante et persévérante, je décide de lui faire deux tresses comme Anna-de-la-reine-des-neiges pour lui faire plaisir. « regarde Arielle, je t’ai fait des tresses » dis-je chantonnant et battant des cils!

« C’est même pas ca que ze voulais! » mou de fillette exaspérée.

Je vous laisse imaginer l’arc-en-ciel de mots-pas-scintillants-du-tout qui me sont passés par la tête.

Voilà! J’espère que ma bouche qui pue et mon adorable Arielle, fée du théâtre, adorable comme pas deux, ont pu vous faire sourire un peu.

 

Cette anecdote vous rappelle-t-elle des souvenirs de matins mémorables? Tchin tchin de café mesdames!


Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire