Fais-tu des squats avec bébé? Si oui, ce n’est peut-être pas très bon pour toi, voici pourquoi!

Remise en forme Tamara Bisson

Crédit : Tamara Bisson

 

 

Est-ce que tu as déjà participé à un cours maman/bébé ou tu as l’intention d’y participer bientôt? C’est si plaisant, de faire des squats avec bébé dans les bras et de faire des push up en donnant des bisous!

 

MAIS …

 

Malheureusement beaucoup (trop) de mamans s’aventurent dans ces cours sans être prêtes (oups, une petite fuite, une diastase des grands droits non résorbée, de la douleur au bas du dos) … Par exemple, si tu fais un cours dans lequel tu dois faire des (parce qu’habituellement, on en fait vraiment beaucoup) squats avec bébé, voici ce qui se produit:

 

  • Le squat seul met une pression sur le plancher pelvien, alors avec ton poids lourd (AKA bébé), c’est encore plus lourd
  • Tenir une charge dans tes bras demande une surcharge au niveau de tes stabilisateurs du tronc.

 

Les risques :

  • Problèmes reliés au plancher pelvien (comme des fuites urinaires)
  • Aggravement de la diastase des grands droits
  • Blessures ou douleurs qui apparaissent au dos

 

Et faire des push-up en donnant des bisous à bébé? Si tu ne le savais pas encore, en postnatal, le temps de ta réadaptation de la diastase des grands droits et de tes muscles stabilisateurs, on ne fait pas de planche ni d’exercices qui utilisent cette posture comme les push up sur les genoux ou sur les pieds. Ça met une énorme pression sur tes abdos et tu pourrais même voir un “petit cône” se former sur ton ventre si tu as une diastase. Ce qui n’est pas bon signe!

 

Recommandations :

  • Faire une réadaptation avant d’aller dans un cours adressé à toutes les mamans (pas spécifique aux nouvelles mamans)

Ou

  • Choisir un cours dans lequel il est précisé qu’il est adapté pour une maman qui vient tout juste d’accoucher, dans lequel il va y avoir des exercices pour la réadaptation postnatale (je t’avertis, ça ne pleut pas beaucoup ces cours!).

 

Pour en savoir plus sur comment savoir si tu es prête à reprendre l’entraînement et voir à quoi ressemble une réadaptation postnatale, clique ICI.

 

Ta kinésiologue virtuelle


Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire