Pet pis répète

Anne-Isabelle Généreux Vie de maman

Crédit : Anne-Isabelle Généreux

 

Pet pis répète s'en vont en bateau… Vous connaissez la suite... Eh oui, pet tombe à l'eau, qui est-ce qui reste? Répète! Disons que je me sens souvent comme cette mauvaise devinette infernale. On dirait que je passe ma vie à répéter!

 

On répète dans la routine du quotidien : mon fils de deux ans se lève, j'entends des pas et j'aperçois sa binette dans le cadrage de porte me chuchotant ceci : « maman, le soleil est levé (vive la Gro'clock!),  ye veux deyeuner (mon petit mexicain a faim) ». On change la couche, on fait à manger, on range la vaisselle et on passe un petit coup de balai parce que des miettes à ramasser ad vitam aeternam, ça fait partie des vices cachés du contrat de naissance. On s'habille, on se brosse les dents et la journée d'aujourd'hui ressemble étrangement à celle d'hier. Le soir venu, c'est le bain, un petit livre collé, le bisou esquimaux et le dodo. Comme demain, pis après-demain...

 

On répète des interventions : « ne touche pas », « brosse tes dents », « ne joue pas avec ta nourriture », « enlève tes doigts de ton nez », « partage avec ta sœur », « 1... 2... (t'es mieux de t'activer petit humain!) ». Par chance, on répète aussi du positif : « puis, ta journée à la garderie? », « wow, bravo champion! », « eille, t'es rendu grand! ». Et mine de rien, les petits pets aussi répètent TOUT LE TEMPS : « j’capaBLE », « MAMAN (exposant mille millions) », « c’est à moi », « qu’est-ce que c’est? », « oups! un pet! », « wow maman! ».

 

On se répète à nous même qu'on est bonne, qu'on est fine pis ben capable quand on a les deux mains dans le vomi à 2h30 AM, la broue dans le toupet gras, pis que le plancher pelvien vit un léger relâchement juste au moment où tu te penches pour ramasser le dit vomi (bordel!). Il y a également les fameux « il ne faut pas que j’oublie… », « bon, prends le temps de respirer » et le « ça va bien aller, une chose à la fois ! ».

 

Et finalement, on répète pour papa qui fait vraiment de son mieux, mais qui pose souvent les mêmes questions (je t'aime pareil tsé!) : « oui, comme hier, bébé fille boit aux 4 heures mon chéri ». « Qu’est-ce qu’on met dans le sac de garderie du plus vieux? » Sa doudou, sa suce, son pantalon extérieur et une pelletée d'amour. « Y'a plus de doudous propres? » Quand il y en a plus dans la garde-robe, il y en a toujours dans la sécheuse mon loup!

 

Si Newton était toujours vivant, je lui dirais ceci : votre théorie de l’évolution qui stipule que l’Homme descend du singe, je vous confirme que c’est faux! On descend du perroquet « man »! Le plus beau dans tout ça, c'est que malgré la redondance de ces actions routinières, on a envie de recommencer, de faire d'autres bébés, pour vivre encore et encore ces doux instants qu'on échangerait pour rien au monde... quoique... (haha!) #mamanperroquet


Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire