T'as d'la chance, sois reconnaissant(e)

Anne-Isabelle Généreux Vie de maman

 

Crédit : Pexels

 

Oui, je suis chanceuse.


Dès ma naissance, je suis tombée sur une mère douce et aimante aux doigts de fées qui créent du beau. Sur un père ultra cultivé, ouvert d'esprit, à l'écoute et chaleureux. Cette combinaison gagnante de parents m'a donné une méchante bonne longueur d'avance. Pis j'ai rien fait pour ça, je suis juste chanceuse.

 

J'ai hérité d'un cerveau ben potable qui me permet, en toute humilité, d'être pas pire pantoute dans un tas de domaines... sauf les maths, la mécanique pis la survie en forêt. Je n'ai pas de TDAH, pas de dyslexie ni de trouble de l'humeur (sauf en SPM)... Je suis chanceuse. Sans être une « bolle » à l'école, je suis née avec une grande curiosité et un côté social bien développé qui m'ont fait aimer l'école dès les Picolos (préscolaire). Je me suis donc retrouvée à faire des études supérieures sans trop d'embûches, avec des parents soutenants et des amis aussi motivés que moi, sinon plus. Je suis chanceuse.

 

J'ai aussi la chance d'avoir un corps loin d'être parfait, mais qui me permet de pratiquer pas mal tous les sports, d'attirer quelques regards (le monsieur grisonnant emballeur chez Costco, mais quand même, c'est toujours flatteur hein!) et de me présenter adéquatement lors d'une entrevue pour une job. J'ai deux bras, deux jambes (et j'essaie toujours d'avoir une tête sur les épaules) et la santé m’accompagne (j’espère pour encore longtemps!). Je suis chanceuse.

 

J'ai trouvé un amoureux doux, patient, attentionné, qui m'offre un verre d'eau avant tous les dodos et avec qui je partage plein de projets. J'ai aussi deux beaux enfants en pleine forme, un garçon et une fille. Certains me disent: « chanceuse, le couple! ». Vous avez raison, je suis juste chanceuse. Je n'ai rien fait pour ça. Mais sachez que je le serais tout autant si j'avais eu deux garçons ou deux filles... la santé prime! Et juste de pouvoir avoir des enfants, c'est une chance inouïe. Je le sais et je suis pleinement reconnaissante!

 

Ceci étant dit, ma vie est loin d'être parfaite. Comme tout le monde, j'ai mes hauts et mes bas. Mes paniers de linges sales débordent trop souvent, le dimanche on se court pour repartir la semaine pis on est fatigués de nos journées. Mes enfants chialent comme ceux du voisin (même si son gazon est plus vert que le mien au sens propre), ils me font des tapis de bouffe par terre et il leur arrive de créer des tsunamis dans ma salle de bain. Mais dans ma vie, j’ai fait le choix d’essayer de voir le positif dans tout ce que je peux. De faire le bilan de ce que la vie m'a offert et de focaliser sur le beau, parce qu’il y a trop de malchanceux qui méritent mieux et trop de chanceux qui se plaignent le ventre plein.

 

D'un autre côté, on se la fait aussi notre chance. Notre bonheur nous appartient. Si toi aussi t'as de la chance, prends-la et saisis toutes les portes qui s'ouvrent à toi. Fais de bons choix sur ta route. Offre ton sourire à celui ou celle qui l'a perdu. Donne une chance au suivant, comme lorsqu'on t'a tendu la main à un moment ou à un autre de ta vie. Surtout, ne crache jamais en l'air et ne t'enfle pas la tête, ça finit toujours par retomber, tsé, la loi de la gravité!

 

Si la vie est bonne et quand la chance te sourit, profite et sois pleinement reconnaissant, chaque seconde de ta vie. #mamanlunettesroses


Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire